La Bresse, Vosges,

îlot républicain sous l'Ancien Régime

L'auteur                          Bibliographie                               Mes liens

 

 

La coutume

***

L'administration

***

Le plaid banal

***

Le Bressau

***

Rôle du clergé

***

Les femmes 

et la coutume

***

La forêt

***

Conclusion

 

 

Un peu d'histoire...

Située en plein coeur de la montagne vosgienne, la ville de La Bresse n'était, avant le XIII ° siècle, que rocailles recouvertes de forêts et de broussailles.

C’est alors que quelques hommes, sous la conduite de moines, commencèrent à défricher la région.

Auparavant le pays ne recevait que rarement la visite des chasseurs qui escortaient Charlemagne et ses successeurs pour traquer l’ours et surtout l’aurochs.

Placée à la limite qui sépare l’Alsace de la Lorraine, cette contrée, délaissée par les seigneurs dont elle dépendait, se trouvait sans tutelle réelle ni protection. Ses premiers habitants qui vivaient misérablement n’attiraient la convoitise de personne car il n’y avait aucun profit à en tirer.

C’est alors que ces gens établirent chez eux une sorte de république indépendante dont les règles résidaient en une coutume orale basée sur le bon sens.

Souvent menacée, cette indépendance devait durer pendant près de cinq siècles, jusqu’à la célèbre nuit du 4 août, nuit au cours de laquelle l’assemblée vota l’abolition de tous les privilèges. Les habitants de La Bresse, les Bressauds, seuls manants du royaume de France possesseurs de privilèges, s’en trouvèrent dépouillés par un vote qui ne leur était pas destiné

 

Retour